Architecture et urbanisme

Qasba (Essaouira) idpcm:701292

Qasba

De plan irrégulier, la kasbah constitue le noyau de la cité et le centre de la vie politique (Dar El Makhzen ou Dar Soltan) et religieuse. En effet, en plein milieu de la trame est placée la grande mosquée, dite mosquée de la Kasbah, et, au sud, le palais démoli vers les années vingt du siècle dernier pour aménager des maisons et une grande place. C’était au départ un ensemble fortifié caractérisé par des rues rectilignes et droites et des ruelles étroites coupées à angle droit. La caractéristique majeure de cette partie de la ville est la présence de plusieurs demeures seigneuriales, notamment des consulats, et des lieux de culte (la mosquée kasbah, la synagogue Simon Attias et l’église franciscaine dite portugaise.) Elle se caractérise également par une innovation décisive dans les volumes architecturaux si on considère les habitations et les édifices de la période coloniale, témoignant de l’extraversion des éléments d’ornementation et l’utilisation des éléments de l’architecture traditionnelle (ancien palais de justice).

Chronologie

Datation par période unique : Les Alaouites
Date unique : 1764
Commentaire libre : Le quartier est construit par le Sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah.

Notice historique et descriptive

Description :

De plan irrégulier, la kasbah constitue le noyau de la cité et le centre de la vie politique (Dar El Makhzen ou Dar Soltan) et religieuse. En effet, en plein milieu de la trame est placée la grande mosquée, dite mosquée de la Kasbah, et, au sud, le palais démoli vers les années vingt du siècle dernier pour aménager des maisons et une grande place. C’était au départ un ensemble fortifié caractérisé par des rues rectilignes et droites et des ruelles étroites coupées à angle droit. La caractéristique majeure de cette partie de la ville est la présence de plusieurs demeures seigneuriales, notamment des consulats, et des lieux de culte (la mosquée kasbah, la synagogue Simon Attias et l’église franciscaine dite portugaise.) Elle se caractérise également par une innovation décisive dans les volumes architecturaux si on considère les habitations et les édifices de la période coloniale, témoignant de l’extraversion des éléments d’ornementation et l’utilisation des éléments de l’architecture traditionnelle (ancien palais de justice).

Intérêt de l'œuvre : C’est le noyau de la cité comme fait preuve le plan de Théodore Cornut.

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Date de vérification : 2006
Commentaire libre : Le marché de l’immobilier est très actif dans cette partie de la ville. Des restaurations et des modifications sont constamment apportées aux différentes demeures et structures de ce quartier.

Protection / Statut juridique

Type de protection : inscrit