Architecture et urbanisme

Murs et fortifications de la médina de Tanger idpcm:81501

Murs et fortifications de la médina de Tanger

L’enceinte de la médina de Tanger se compose de la muraille de la Qasba et des remparts de la médina. Elle adopte un forme polygonale et se développe sur une longueur de 22000 m et délimite 3,5 hectares. Érigé en maçonnerie de pierre, cet ouvrage défensif présente une grande variété au niveau de la technique construction et des entités architecturales qui la composent. Cette particularité archéologique reflète l’histoire intense qu’avait vécu la ville de Tanger à travers son histoire à partir de l’époque médiévale puis portugaise (moitié du XVème et XVIème siècles), anglaise (1662-1684) et Alawite (XVIII ème et XIXème siècles). L’enceinte compte Aujourd’hui 13 portes et 7 batteries ainsi un certain nombre de tours défensives de différents types qui varient entre le semi circulaires, le carré et polygone.

Chronologie

Datation par période : Entre : 15e siècle (1415 à 1489)
Et : 19e siècle (1860 à )
Date unique : Le rempart actuel date en grande partie de l’époque portugaise 1471-1661, il a été reconstruit et consolidé par les anglais 1661-1684 puis par les sultans alaouites

Notice historique et descriptive

Historique :

Le rempart actuel date en grande partie de l’époque portugaise 1471-1661, il a été reconstruit et consolidé par les anglais 1661-1684 puis par les sultans alaouites.

Description :

L’enceinte de la médina de Tanger se compose de la muraille de la Qasba et des remparts de la médina. Elle adopte un forme polygonale et se développe sur une longueur de 22000 m et délimite 3,5 hectares. Érigé en maçonnerie de pierre, cet ouvrage défensif présente une grande variété au niveau de la technique construction et des entités architecturales qui la composent. Cette particularité archéologique reflète l’histoire intense qu’avait vécu la ville de Tanger à travers son histoire à partir de l’époque médiévale puis portugaise (moitié du XVème et XVIème siècles), anglaise (1662-1684) et Alawite (XVIII ème et XIXème siècles). L’enceinte compte Aujourd’hui 13 portes et 7 batteries ainsi un certain nombre de tours défensives de différents types qui varient entre le semi circulaires, le carré et polygone.

Intérêt de l'œuvre : culturel, historique, architectural, artistique.

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Commentaire libre : fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : inscrit
Référence du text de protection : B.O.N° 265 du 15 septembre 1940-p.522
Date de protection : 1940