Architecture et urbanisme

Bab(Porte) Lakhmis sanae:390009

Bab Er-Rih

Ancien numéro d'inventaire : 39/0009

Porte monumentale en briques, délimitée par deux tours carrées en pisé de 4,70m sur la courtine, et larges de 6,50m et profondes de 6,10m. Un large bandeau rectangulaire à entrelacs en relief, tapissées de zelliges, encadre l’archivolte. Un second bandeau, comportant des motifs géométriques plus simples, en faïence polychromes est inséré entre deux bandeaux en briques apparentes, appareillées en linteau sur le plan horizontal. En haut, l’inscription, encadrée d’un bandeau émaillé simple. Les hauts pilastres latéraux sont couronnés de corbeaux de faible portée et d’un profil simple. En haut, une large bande en pisé est restée non décorée. A l’origine, c’étai la porte Ouest de Madinat « Arriad  Al Anbari » ( cité du jardin de l’ambre ), construite sous le règne de Mly Ismail au profit de l’armée des Oudayas et les hautes personnalités de la cour.

classé comme monument historique par le Dahir du 18/10/2006 B.O. n° 106 du 2/11/1914 P. 808  

Chronologie

Datation par période unique : 18e siècle (1769 à )
Date unique : 1098h-1687ap. j – c – à la fin du 17ème siècle : époque ismaïlienne
Commentaire libre : Datée par une inscription de 1098h-1687ap. j – c – à la fin du 17ème siècle : époque ismaïlienne

Notice historique et descriptive

Description :

Porte monumentale en briques, délimitée par deux tours carrées en pisé de 4,70m sur la courtine, et larges de 6,50m et profondes de 6,10m. Un large bandeau rectangulaire à entrelacs en relief, tapissées de zelliges, encadre l’archivolte. Un second bandeau, comportant des motifs géométriques plus simples, en faïence polychromes est inséré entre deux bandeaux en briques apparentes, appareillées en linteau sur le plan horizontal. En haut, l’inscription, encadrée d’un bandeau émaillé simple. Les hauts pilastres latéraux sont couronnés de corbeaux de faible portée et d’un profil simple. En haut, une large bande en pisé est restée non décorée. A l’origine, c’étai la porte Ouest de Madinat « Arriad  Al Anbari » ( cité du jardin de l’ambre ), construite sous le règne de Mly Ismail au profit de l’armée des Oudayas et les hautes personnalités de la cour.

classé comme monument historique par le Dahir du 18/10/2006 B.O. n° 106 du 2/11/1914 P. 808  

Intérêt de l'œuvre : Architectural

Etat de conservation

État général de conservation : Moyen
Date de vérification : 2006
Commentaire libre : Dernière restauration réalisée en deux tranches par l’Inspection de Meknès remonte à l’année 1993-1994

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé
Référence du text de protection : Dahir du 18/10/2006 B.O. n° 106 du 2/11/1914 P. 808