Architecture et urbanisme

le château de Moulay Rachid tm:0022

Al Hisn al Jadid (fort neuf)

le rôle de ce fort, était d'assurer probablement la surveillance de Rabat du côté de la mer mais également la surveillance de la Qasba des Oudayas.  Il a gardé son rôle défensif jusqu'au règne de Moulay al Hassan I, puisqu'il s'est transformé en caserne militaire.
Ce fort a dû subir des changements importants depuis sa fondation et il est devenu difficile de distinguer sa forme initiale. Quand à sa son plan, fort simple, il dessine un trapèze, mais très voisin du rectangle et même du carré. Il mesure du côté nord-ouest 56,44 m, du côté sud-est 56,30 m, du côté Sud-ouest 59,15 m, et du côté nord -est 59,50 m. Il est entouré de quatre murs d'enceinte auxquels sont accolées des tours, une à chaque angle et une à peu près au milieu de chaque face.
L'enceinte extérieure a été plusieurs fois remaniée, et elle a été à l'origine plus basse que les tours, et il est possible qu'elle était dotée d'embrasure à canon. Selon Mouette le château de Moulay Rachid possédait "12 canons en bronze de différents calibres". La largeur des courtines dépasse les 2m50 et leur hauteur diffère d'un endroit à l'autre, elle va de 5m50 à 9 m.  les tours ont également une hauteur différente selon leur emplacement ; la plus grande s’élève à 11,30 m et la plus petite à 7,60 m. la seule entrée au fort se situe du côté nord-est et elle présente un arc brisé et outrepassé, doublé d’un autre arc festonné.

 


 

Illustrations

Notice historique et descriptive

Historique :

cet édifice fut fondé par Moulay Rachid, comme cela est attesté par G.Mouette et L.Chênier, et il est fort possible que la construction fut exécutée par le Caid Ahmed ar-Riffi entre 1666 et 1672.

Description :

le rôle de ce fort, était d'assurer probablement la surveillance de Rabat du côté de la mer mais également la surveillance de la Qasba des Oudayas.  Il a gardé son rôle défensif jusqu'au règne de Moulay al Hassan I, puisqu'il s'est transformé en caserne militaire.
Ce fort a dû subir des changements importants depuis sa fondation et il est devenu difficile de distinguer sa forme initiale. Quand à sa son plan, fort simple, il dessine un trapèze, mais très voisin du rectangle et même du carré. Il mesure du côté nord-ouest 56,44 m, du côté sud-est 56,30 m, du côté Sud-ouest 59,15 m, et du côté nord -est 59,50 m. Il est entouré de quatre murs d'enceinte auxquels sont accolées des tours, une à chaque angle et une à peu près au milieu de chaque face.
L'enceinte extérieure a été plusieurs fois remaniée, et elle a été à l'origine plus basse que les tours, et il est possible qu'elle était dotée d'embrasure à canon. Selon Mouette le château de Moulay Rachid possédait "12 canons en bronze de différents calibres". La largeur des courtines dépasse les 2m50 et leur hauteur diffère d'un endroit à l'autre, elle va de 5m50 à 9 m.  les tours ont également une hauteur différente selon leur emplacement ; la plus grande s’élève à 11,30 m et la plus petite à 7,60 m. la seule entrée au fort se situe du côté nord-est et elle présente un arc brisé et outrepassé, doublé d’un autre arc festonné.

 


 

Intérêt de l'œuvre : historique et architectural cet édifice fut fondé par Moulay Rachid, comme cela est attesté par G.Mouette et L.Chênier, et il est fort possible que la construction fut exécutée par le Caid Ahmed ar-Riffi entre 1666 et 1672.

Etat de conservation

État général de conservation : Moyen
Commentaire libre : fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Aire d'étude : Quartier : El- Gza
  • L'édifice est situé dans la partie haute du cimetière d'el Alou, tout près de la Qasba des Oudayas.