Patrimoine immatériel

Aksoum-n-mrâad (أكسوم -ن- مرعاض) idpcm:795FF8

Aksoum-n-mrâad (أكسوم -ن- مرعاض)

Communauté concernée : Moyen Atlas, notamment: Zaouiat Cheikh, Ait Ishaq, El Ksiba, Aghbala, Khénifra

La cuisine authentique et traditionnelle du Moyen Atlas se caractérise par la préparation et la consommation d’un plat exceptionnel dit (en amazighe) : Aksoum-n-mrâad (littéralement, en français : viande de bâton ; et en arabe dialectal : اللحم د لعصا). Il est à base de tripes et d’entrailles d’ovins ou de caprins : intestins grêles, poumons et graisse. Ces éléments sont coupés en bandes fines, après une mi-cuisson, et sont enroulés autour d’un bâton en bois ou en métal pour être grillés au feu de charbon sur un braséro rectangulaire de forme longue.

Avant, on préparait le plat de Aksoum-n-mrâad à l’occasion des fêtes de mariage et autres événements festifs. Il symbolise, en effet, l’hospitalité et le bon accueil. Actuellement, il est préparé les jours qui suivent la fête religieuse de l’Aïd al Adha (fête du Sacrifice). Il est, également, préparé et vendu coupés en morceaux ou parts sous forme de sandwichs dans des petits restaurants ou par des restaurateurs ambulants.

La pratique liée à la préparation et à la consommation du plat de Asksoum-n-mrâad se transmet encore de génération en génération et n’encoure à présent pas de menaces sérieuses qui pèseraient sur sa viabilité et sa pérennité en dépit des courants de la mondialisation et la modernisation dans le domaine culinaire. La conservation de cette pratique culinaire est, également, assurée par de jeunes restaurateurs de la région. Il est connu à présent par les jeunes, les touristes marocains et étrangers qui viennent découvrir ce territoire zayan où cette pratique est courante.

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : La préparation et la consommation de Aksoum-n-mrâad sont associées à un certain nombre d’objets matériels. A côté des ingrédients de base ; à savoir les tripes et les entrailles : intestins grêles, poumons, la graisse, les épices, la préparation de ce plat traditionnel utilise aussi des ustensiles comme le bâton ou une barre cylindrique en métal, le braséro, le couteau, les ciseaux, …etc. et autres objets relatifs à la cuisine locale.
Éléments immatériels associés : Les éléments immatériels associés à ce plat culinaire traditionnel se rapportent à des pratiques et notions religieuses comme la basmala (évoquer le nom d’Allah), demande de la bénédiction, ...etc., des manifestations festives et de joie notamment dans les fêtes de mariage.
Langue utilisée : Amazighe

Personnes et institutions associées

Praticien(s) | Interprète(s) : Ce sont les femmes, mais également les hommes, du Moyen Atlas (notamment Zaouiat Cheikh, Ait Ishaq, El Ksiba, Aghbala, Khénifra) qui préparent, en s’entraidant, le plat de Askkoum-n-mrâad.
Autres participants : Le plat traditionnel Aksoum-n-mrâad est, également, préparé et vendu, actuellement, dans des petits restaurants ou par des restaurateurs ambulants.
Commentaires sur les participants : Ce sont les femmes, mais également les hommes, du Moyen Atlas (notamment Zaouiat Cheikh, Ait Ishaq, El Ksiba, Aghbala, Khénifra) qui préparent, en s’entraidant, le plat de Aksoum-n-mrâad. Celui-ci est, également, préparé et vendu dans des petits restaurants ou par des restaurateurs ambulants.
Modes de transmission :

La pratique liée à la préparation et la consommation de ce plat se transmet encore de génération en génération et n’encoure à présent pas de menaces sérieuses qui pèseraient sur sa viabilité et sa pérennité en dépit des courants de la mondialisation et la modernisation dans le domaine culinaire. La conservation de cette pratique culinaire est, également, assurée par de jeunes restaurateurs de la région. Il est connu à présent par les jeunes, les touristes marocains et étrangers qui viennent découvrir ce territoire zayan où cette pratique est courante.

État de l'élément : viabilité

Disponibilité des éléments matériels et des ressources associés : Oui

État de conservation

État général de conservation : Bon

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié
Commentaire libre : Date d'inventaire et d'entrée au Système: "https://idpc.minculture.gov.ma" : 06/08/2021 (Fiche rédigée par: Halima NAJI)