Patrimoine immatériel

Moussem de Lalla Yamna N'Brahim idpcm:E73D16

Le moussem de Lalla Yamna N'Brahim se déroulait lors de la fête de l'Achoura (le 10ème jour du mois de Mouharram).

Des femmes de tous âges se rendaient à son mausolée. Elles venaient des environs et

quartiers d'Agadir (Inezgane, Aourir, Mesguina, Talborjt, Yachech et Founti). Les

femmes de Talborjt (entre 60 et 100) s'y rendaient à pieds ; toutes superbement

habillées, maquillées de khoul, henné et souak.

Les groupes étaient accueillis par des youyous ; les femmes montaient sur les terrasses

après avoir salué la sainte; quelques hommes de service en bas prenaient en charge

l'abattoir et autres travaux ; les femmes chantaient, préparaient le thé, les tagines et le

couscous.

Avant le coucher du soleil, la fête se terminait et les groupes repartaient vers leurs

quartiers après une dernière visite au sanctuaire pour faire des vœux et les adieux.

Certaines dormaient la nuit dans le sanctuaire dans l'espoir de faire unpour implorer la

sainte d'intercéder en leur faveur auprès de Dieu.

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : - Les offrandes: sucre, thé, dattes, henné, amandes, miel, pains de maison, œufs et bougies. - les instruments usuels: Taarej (Igbaln en tachelhit) (sorte de djembé des Roudanis et Houara en terre cuite tendu d'une peau de chèvre), plateaux de cuivre et tiges de brochettes.

Personnes et institutions associées

Praticien(s) | Interprète(s) : Les femmes et les hommes